Contre marées et barbelés

Across Land, across Sea – 52′ – 2011

Un film de Harkjoon Lee, Dongkyun Ko et Hein S. Seok

AcroQl.Photo03AcroQl.Photo0237977

Songgook et Sueryun sont un couple de jeunes mariés nord-coréen vivant maintenant au sud. Comme c’est le cas pour environ 20 000 transfuges qui ont construit ou tentent de construire une nouvelle vie en Corée du sud, ils essayent de garantir la liberté de toute leur famille en organisant leur fuite. Un véritable phénomère « d’évasions en chaîne » est suscité.

Les membre de la famille de Songgook les ont ainsi contactés en leur demandant de l’aide pour s’échapper du nord. Songgook met alors sa vie en danger, en allant à pied jusqu’au fleuve Tumen, marquant la frontière entre la Chine et la Corée du Nord. Il prend un pari audacieux pour mener à bien l’évasion de sa famille : l’emmener au sud, par bateau. En raison de nombreux dangers engendrés par ce type d’évasion, cette option est très rarement choisie. Et c’est la toute première à être filmée.

samedi 29 mars à 14h
La clef
34 rue Daubenton, Paris 05
09 53 48 30 54
M° Censier-Daubenton

hark-joon-leeL’histoire complexe de la Corée est la raison pour laquelle Harkjoon Lee s’est intéressé au problème de la guerre, des réfugiés et la question des droits de l’Homme. Depuis 1999, Lee travaille comme journaliste reporteur et producteur de documentaires. En 2007 il a produit et réalisé une série de films intitulés Our Asia, un documentaire centré sur la pauvreté dans les pays d’Asie. en 2002 il a effectué un rapport sur le massacre de nombreux civiles survenue pendant la guerre de Corée pour lequel il a reçu de nombreux prix prestigieux dont le Prix du journaliste en Corée de l’année 2008.

 

dongkyun-koDongkyun Ko est diplômé en Littérature à l’Université de Konkuk en Corée.  Il a toujours eu un intérêt dans la politique. En 2003 Ko a travaillé comme rédacteur en chef pour le premier journal en ligne de Corée, Ddanzi Daily. Il a aussi été le membre fondateur de la première entreprise de radiodiffusion coréenne en 2004 pour laquelle il a reçu le Prix du reporter internet. En 2008 Ko a travaillé comme scénariste sur On the Border. Il présente encore un énorme intérêt pour la politique et souhaite la réunification pacifique des deux Corées.

 

SONY DSCHein S.Seok est née à Philadelphie mais elle a passé la moitié de son enfance en Corée du Sud. Après son retour aux Etats-Unis elle a été doublement diplômée en Histoire de l’Art et du Cinéma et de la Télévision à la Tisch School, l’Université de l’école d’art à New York. Elle a obtenu sa maîtrise à l’Institut des Arts à l’Université de Californie. Elle a ensuite reçue la bourse Fulbright en 2006. Sa thèse pour son diplôme était le long-métrage House of Sharing, qui a été projeté au Walt Disney Concert Hall (RedCat Theater), au DC Asian Pacific American Film Festival, au San Diego Asian American Film festival, au GiRL FeST et We People Film Festival. The House of Sharing est le premier film de Two Fish Pictures, une société de production de documentaires basé dans le New Jersey.

 

Publicités

Une réponse à “Contre marées et barbelés

  1. Pingback: Festival du film coréen à Paris sur les frontières dans la péninsule coréenne | beyondborderlines

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s